C’est un fin cordon bleu : comment lui choisir un bon couteau japonais ?

Au Japon, il existe plusieurs types de couteaux de cuisine qui se choisissent surtout en fonction de leurs utilisations. Chaque type de couteau correspond à un type d’utilisation bien précis. En choisir un pour un fin cordon-bleu n’est donc jamais chose facile. Comment donc choisir un couteau de cuisine japonaise pour un amateur de cuisine ? Cet article vous guidera dans vos choix.

Les particularités d’un couteau japonais

Pour vous aider à faire votre choix, il est d’abord important de bien connaître ce qu’est un couteau japonais. Un couteau nippon est surtout connu pour ses lames en acier de grande qualité, souvent très robuste, constitué d’un alliage en acier inoxydable et en carbone. Ce matériau ultra résistant lui permet un aiguisage plus poussé, mais plus longtemps une fois qu’il en aura besoin. En ce qui concerne le tranchant, les couteaux japonais sont aussi connus pour être les plus tranchants au monde. Ils disposent le plus souvent d’un tranchant unilatéral, mais peuvent également avoir des lames au tranchant droit. Les Japonais peuvent aussi faire appel à un tranchant biseauté ou asymétrique permettant de pénétrer l’aliment plus délicatement afin de garder toute la saveur.

Bien choisir la lame et la manche

Un couteau japonais se choisit donc en fonction de 3 éléments qui leur sont propres telle que la forme de la lame, sa composition et la forme et la composition de la manche. Pour la forme de la lame, le choix se fait en fonction du type d’utilisation du couteau. Pour cuisiner un poisson par exemple, une lame spécifique peut être utilisé pour couper la tête de l’animal, une autre pour enlever la peau et au troisième pour lever les filets. Pour ce qui est de la manche qui est aussi un élément indispensable du couteau japonais, elle permet un meilleur maintien du couteau et un bon équilibre. Il existe des types de manches aussi bien destinées au gaucher qu’au droitier. Vous pouvez aussi accorder une importance capitale sur le bois utilisé pour sa fabrication, que ce soit de l’ébène, du cèdre ou de l’érable et autres.

Les différents types de couteaux japonais

Il existe plusieurs types de couteaux japonais. Le choix peut varier en fonction de type d’utilisation. Pour découper ou émincer des légumes par exemple, vous pouvez opter pour les couteaux de types Usuba très prisés par les chefs japonais ou Nakiri qui permettent de faire des découpes variées, ou encore le Santoku qui est très polyvalent. Pour trancher une viande, il vaut mieux utiliser des couteaux de type Santoku, Deba qui dispose d’un poids plus important permettant de couper facilement les têtes de poisson, Honesuki qui permet de désosser facilement la viande ou encore Gyuto dont le nom signifie littéralement couteau de bœuf.

Conseils et astuces pour une journée de mariage spectaculaire
Offrir un cadeau à sa maîtresse